©  2019  Suk-Kyung LEE 

C’est le 18 avril 1980 que Suk-Kyung Lee est née à Busan, en Corée.

 

Dès sa plus tendre enfance, Lee est passionnée par le dessin, elle réalise des silhouettes et leurs associe déjà différentes tenues.

 

Plus tard, elle commence son premier travail dans un magasin de vêtement et se plaît à associer des pièces de différentes collections. Elle joue aussi sur les différentes matières et cette expérience développe la richesse de ses goûts et sa créativité.

 

Convaincue que c’est la voie qu’elle doit suivre, Lee s’installe à Tokyo pour étudier la mode.

 

Le deuxième acte de sa vie commence en 2009 au Japon. Elle apprend la langue, la culture et, bien que proche de la Corée, elle est seule dans un pays inconnu. Maintenant plongée dans l’univers de la mode à l’école Mode Gakuen, elle affirme son talent et gagne le concours de l’école en fin d’année 2013.

 

Cependant, un autre tournant de sa vie se profile. Une rencontre avec un homme va influencer sa destinée qui se trace dans la mode à Tokyo. Le choix entre une carrière professionnelle toute tracée à Tokyo ou suivre le grand amour à Genève et défricher un chemin dans la mode en Europe.

 

Le troisième acte de sa vie s’ouvre avec la décision de suivre la voie du cœur et s’établir à Genève.

 

Lee n’oublie cependant pas la demande de sa professeure à Mode Gakuen : « N’arrête pas étudier, même si tu es en Suisse!”

 

Le chemin suivi n’est pas aisé, entre les différences de langues et de cultures. Lee, qui avait grandi et vécu dans une famille conservatrice et dans un climat social confucéen, souffre de son identité et commence à perdre sa motivation et sa confiance en soi.

 

Toujours attirée par la mode et convaincue de son talent, elle recherche l’énergie qui la fera avancer. Elle partage avec d’autres ses avis, idées, s'épanouit dans la communication avec des autres.

 

Au hasard d’une autre rencontre, Lee découvre l’école IPAC DESIGN GENEVE et son équipe qui lui redonnent confiance et motivation. Elle retrouve la petite fille qui est en elle, développe son identité culturelle européenne et l’intègre dans sa culture asiatique. Ses connaissances, ses idées et son univers de la mode murissent et sont exacerbés par sa motivation et le soutien des professeurs de l’IPAC.

 

Dans le projet Bachelor, elle raconte son histoire et aussi votre histoire. Chacun d’entre nous peut se retrouver seul, isolé au sein d’un groupe ayant les mêmes codes.

 

Comme Lee l’indique : « Je ne veux jamais arrêter, continuer à essayer, à développer ma créativité. Continuer à passer les obstacles aussi. En route pour le quatrième acte de ma vie ! »